Translate

mardi 23 septembre 2014

Au port de la mangue

À chacune des visites faites à la grande dame du port de la mangue, Ruby-Hoo retrouvait immanquablement dans l'air cet effluve masculine. Odeur cognac, relent de tabac, actes passés. Cette chambre était continuellement emplie d'odeurs transmutées. Des parfums.

Ruby-Hoo observait discrètement Shoon-Hoo jouer avec son pendentif, un saphir jaune. Il éclaboussait l'or vieillit, de la même intensité que celle que l'on retrouve dans les barils de l'Île d'Islay. Ruby-Hoo connaissait la popularité de la pierre soleil en Inde et dans l'astrologie védique. Elle représentait la richesse et l'accomplissement. Ruby ne savait pas par contre, ce qu'elle signifiait pour la geisha de Kola-amba-thota car il y a des secrets qui nourrissent l'imaginaire beaucoup plus efficacement que certaines vérités. Et selon Ruby quand on aimait la nourriture créative plus que tout, on ne questionnait pas ou peu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Le silence est une option viable