Translate

jeudi 11 septembre 2014

La beauté

Ce siècle mortifère exècre la beauté. Il raccourcie le temps, tue les longueurs, les silences et les vides. Il sait que c'est dans les pauses qu'émergent souvent l'incandescence de l'être, alors il met du bruit afin de colmater ces possibilités. Avec ce grésillement médiatique en toile de fond, l'homme est constamment extrait de son centre qu'il en oublie le retour, errant comme un satellite sans fonction. Créer c'est une bataille contre cette volonté d'anéantissement du noyau. L'art implique de rester dedans, durer dans quelque chose qui nous est devenue étranger. Il faut être un piètre visionnaire pour ignorer qu'elle a et aura la vie dure dans ces temps opaques.

10 commentaires:

  1. C'est de toi? C'est bien vrai..et c'est bien dit...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui. J'écris plus tellement quand je créer du visuel. C'est un autre langage qui ne demande pas la même énergie. Et mobiliser les deux, je n'y arrive pas. La pluie de ce matin m'a aidée. :) Merc Miss.

      Effacer
  2. Bonjour
    Il est important de ne pas attendre de l'extérieur et de se prendre individuellement comme on dit "en main". Chacun peut agir à son niveau, en travaillant
    à développer une conscience personnelle. Mais pour cela, il faut effectivement s'écarter du bruit du monde pour apprendre à écouter cette conscience.
    L'Art, pas celui du culturellement correct, est un moyen de résister à l'abêtissement.

    Amicalement

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour et bienvenue chez moi,

      J'aime beaucoup votre utilisation du mot écarter . Il est vrai qu'il faut se perde hors du bruit du monde pour se retrouver. C'est la culture du manque qui fait que les humains attendent un Dieu mamelle qui les nourriront. La tâche de grandir, donc de s'élever soi-même, c'est d’accueillir la séparation afin de comprendre que l'autre est à longer et non à dévorer. C'est un travail mythique mais pour moi, le seul qui fait vraiment sens.

      Au plaisir de vous lire à nouveau.

      Effacer
  3. superbe ! c'est bien dit et tellement vrai
    important et vital de se connecter au silence de l'instant qui dure
    merci

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Le silence a un effet incroyable sur le temps. Il le suspend ou l'efface.

      Effacer
  4. Cette vision du monde est assez sombre… mais tellement vraie

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il faut déjouer les volontés oligarchiques. Créons les germinations sans OGM. ;)

      Effacer
  5. lutte de tous les instants en effet, d'autant qu'on traîne aussi nos petits "vacarmes intérieurs"... (merci pour cette juste pensée qui tombe pile!)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ah! Les vacarmes intérieurs s'accordent souvent avec la fatigue du monde. On fait tous une symphonie macabre incroyable quand on s'y met. Toujours heureuse de ton passage. Au plaisir.

      Effacer

Le silence est une option viable