Translate

lundi 20 octobre 2014

Condition pré-pictural

Le désir d'une lumière, d'une palette ou d'une couleur est parfois les conditions d'une pré-création. On ne sait pas pourquoi, ces taches colorées entre-vues se mettent à vous hanter. Vous les laissez s'infiltrer en vous, jouer avec vos «dérégulateurs» internes faisant naître un désir, libéré du contrôle de la structure originelle. Il y a infiltration dans la brèche, une condition de la ligne par l'interstice, ou d'un espace par la fente.

La lumière, la palette ou la couleur est un agent d'infiltration qui déstructurent l'ordre. Peindre devient l'acte du désir de retrouver l'ordre par le désordre, la nécessité du chaos créateur. Qu'entre le moment où vous vous êtes absorbée dans le décor entrevue et le moment où vous êtes devant le lin, il n'y a plus de temps et que cet espace faisant partie du corps est un lieu habité sans dedans, ni dehors.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Le silence est une option viable