Translate

jeudi 23 avril 2015

Magsat



6 commentaires:

  1. Je sais pas qui a inventé le pointillisme... un jour..
    Le stratilisme est pour toi.


    Tes zoom sont à craquer.. le turquoise dans le orange... le cadmium jaune et le gris.. et ces giclées moutardes...
    Je te suis en silence.. je contemple et je suis sur les foufounes.

    ..le orange..à le tendre vers le rouge.. tu le fais comment ???

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bon matin Charlu. Comme je travaille à la spatule presque en totalité, pour faire un dégradé qui se tient c'est par couche, soit en étirant les deux couleurs si elles ne sont pas sèches ou bien en juxtaposant en laissant apparaître la couleur derrière comme le pointillisme le ferait. Je travaille en strates donc, couleurs qui s'empilent un sur l'autre. La ligne qui séparent est fait à la spatule aussi. J'utilise le pinceau pour travailler les ombres des crevasses ou pour certaines retouches que la spatule ne peut pas faire.

      Effacer
  2. Je préfère regarder cette peinture paisible dans son ensemble, comme un paysage avec ses composantes qui ondulent lascivement.

    Belle semaine

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. La toile est un tout que les macros ne peuvent rendre, je suis bien d'accord. Une toile ce n'est pas fait pour être photographiée mais pour pour en faire une expérience de présence dans la réalité. Merci Yanis. Belle fin de semaine.

      Effacer

Le silence est une option viable