Translate

mardi 2 juin 2015

Fluctuation magnétique

Entre la volonté de dire et celle de ne rien dire, il y a basculement féroce entre deux pôles. Je ne sais, si le champ magnétique terrestre peut jouer des tours à ce point, mais les fluctuations de mon désir de l'écriture m'apparaissent de l'ordre de l'étrange.

J'ai regardé la photographie en noir et blanc. Observé, la main qui tient le verre et j'ai pleuré. Les mains c'est émouvant, j'en ai déjà parlé si tant souvent à des plusieurs. Pas certaine qu'ils ont compris la symbolique qu'elles revêtent dans mon langage. Pas certaine que tu l'as compris non plus, ni mon psy, mais bon.

Je t'ai observé, débranchée de moi-même. Ton visage a changé, plus habitué à une exposition dans le regard de l'autre. On sent le terrier pas loin, mais moins. Cela m'a fait plaisir.

Et à nouveau, j'en suis venue aux mains puis j'ai quitté la pièce.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Le silence est une option viable