Translate

mercredi 9 novembre 2016

Vue en plongée

Il n'y a pas de descente en soi à deux. Voir c'est une plongée que l'on fait seul. La création se fait en partie pour échapper à cela, dans un désir de partage et puis, inévitablement en repassant par cette fuite motrice nous en ressortons avec des fragments d'une même histoire. Le conte de notre voir. Une vie.

2 commentaires:

  1. je saisis....et j'aime votre écriture, merci

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci Sylvie. Votre commentaire fait du bien. Bonne journée.

      Effacer

Le silence est une option viable