Translate

jeudi 6 septembre 2018

Une forte intuition

Les images qui remontent des profondeurs que je récupère, me tiennent loin de la zone hadale. Il y a un voir pour la création et des visions pour les prédictions, deux espaces distincts. C'est un ressac qui berce, un mouvement intime. Choisir un angle, c'est miser sur une tonalité.

Bien souvent, dans les ruelles de l'île bétonnée, à l'extérieur, au dehors, il se passe des choses curieuses; une lumière se place, des endroits se laissent deviner, d'autres se cachent. Dans ce monde de voiles, la vie se révèle partout, si on regarde de façon fixe ses mouvements. Marcher sur le seuil, c'est être à la fois absent au monde et à l'orée de ses battements.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Le silence est une option viable