Translate

jeudi 10 novembre 2016

Nankin


3 commentaires:

  1. Fais quand même gaffe au grand méchant loup !

    RépondreEffacer
  2. Je n'avais pas compris qu'il s'agissait d'installations! Je me creusais la tête pour comprendre d'où venaient tous ces nids! Tes libellés m'ont aidé, j'ai googlé et j'ai lu sur le site de la Ville de Montréal: "De plus, sur le chemin qui relie les deux jardins de lumière, les visiteurs auront le plaisir de déambuler librement tout près de nids d'oiseaux plus grands que nature. Dans cette quinzaine de nids confectionnés par l'artiste multidisciplinaire Lyne Beaulieu, saurez-vous retrouver le nid du pygargue royal, de la grue à couronne rouge ou de la chouette de l'Oural?" Je ne pourrais pas les distinguer ni te dire de quel oiseau serait ce nid mais je saisis mieux ce parcours photographique maintenant!
    C'est fort, ta photo, la mise en scène et ton choix de cadrage d'un ensemble si effrayant à la fin du jour...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'était génial cette installation. J'y serais restée trois jours entier. J'ai pensé à toi. Dommage que tu sois si loin, on aurait du plaisir à faire de la photo ensemble. Comme il y avait beaucoup de monde, ce n'était pas simple de prendre le désertique mais bon... j'y suis passée trop rapidement. J'aurais fait mille photos là-bas.

      Effacer

Le silence est une option viable