Translate

samedi 31 octobre 2015

Red Car


3 commentaires:

  1. Le procédé est le même que sur la précédente photo : l'œil est immanquablement attiré par l'ouverture de la porte grillagée… du grand art.
    La composition est absolument sublime avec ces deux larges bandes horizontales qui s'opposent et se complètent en même temps… ouaih, vraiment du GRAND ART !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. On m'a dit un jour qu'un peintre qui photographie, n'a pas le même voir qu'un photographe qui ne pratique pas la peinture. Je ne sais si c'est vrai. Par contre, je sais que pour pour moi cet art est un moyen de voir une histoire que je ne connaîtrai jamais. C'est l'apparition d'un monde restreint et éphémère qui n'existe que dans un cadrage. Merci Keith

      Effacer

Le silence est une option viable