Translate

dimanche 31 juillet 2016

Dix formes de dévotion

1. Foi

"Les fidèles sont partout. Ils montent tous les matins dans leur voiture et s'embarquent vaillamment pour la journée. Ils partent pour le travail absolument certains qu'ils y arriveront sans encombre: à l'heure, intacts. Il ne leur vient pas à l'esprit qu'ils pourraient aussi bien être emboutis par un camion de livraison de Coca-Cola brûlant un feu rouge au coin de Johnson et de la rue Principale. Ils n'imaginent pas les bouteilles qui explosent, le pare-brise qui vole en éclats, leur poitrine qui s'affaisse, le sang qui gicle de leurs oreilles. Ils conduisent, c'est tout. Le même trajet tous les jours, arrête-démarre, aller-retour, et oui, ils arrivent à destination: sains et saufs. De façon tout aussi peu remarquable, ils rentrent à la maison. Puis ils entament la préparation du souper sans jamais s'émerveiller du fait qu'ils ont survécu. Ils ne leur vient pas à l'esprit que la conserve de thon qu'ils utilisent dans leur plat mijoté pourrait être contaminée et qu'ils seront peut-être tous morts du botulisme à minuit. 

La foi est leur bouclier. Ils croient, si ce n'est exactement en Dieu, en l'inébranlable notion de la vie quotidienne. Ils ne s'attendent pas à vivre éternellement, bien sûr, mais ne seraient pas tout à fait étonnés si cela devait advenir. Dans la vie de tous les jours, la mort leur apparaît essentiellement comme une calamité frappant les autres, ces autres qui sont sans doute méchants, imprudents ou malchanceux: au mauvais endroit au mauvais moment..."

Diane Schoemperlen, Extrait de l'Encyclopédie du monde visible

1 commentaire:

Le silence est une option viable