Translate

vendredi 23 septembre 2016

La bicyclette jaune


4 commentaires:

  1. Je suis toujours ébloui par la gravité que tu parviens à imprimer à tes photos. Cette photo "toute banale" d'une bicyclette dans une ruelle sombre est aussi effrayante qu'un film de Romero !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il y a quelque chose que j'ai apprise avec les années de création. C'est d'imprimer l'intention et pour cela, cette intention, il faut l'habiter complétement. À ce moment, dans mon inconscient, j'étais assurément dans ce genre de film. Merci M'ister Michards.

      Effacer
  2. N'importe quoi.. elle est crème queue de vache la bécane ;D

    RépondreEffacer

Le silence est une option viable