Translate

jeudi 22 septembre 2016

Veille et rêve

"Certes, dès qu'elle est franchie, la symétrie reprend ses droits. Je consens, je soutiens même que, veille et rêve, l'un soit la réplique de l'autre et qu'on ne puisse pas les distinguer, qu'il n'existe rien dans la veille dont le rêve ne sache se procurer un simulacre tel que l'esprit doive obligatoirement s'y méprendre. J'avoue, je mets en fait qu'on éprouve de chaque côté de la limite exactement les mêmes impressions, en particulier la même impression de réalité. Mais je nie qu'on puisse confondre un glissement à l'absence avec une aptitude à l'alerte, qui trouve à la sortie du sommeil, en quelques instants, sa parfaite acuité."

Roger Caillois, Extrait de L'incertitude qui vient des rêves

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Le silence est une option viable