Translate

lundi 2 novembre 2015

Traînée rouge

"... or le corps et la tête ne cessent de lier, relier ce qui est à tout ce qui a été, pourvu qu'on veuille bien suivre cette traînée rouge qui fuse du présent. Un fait n'est jamais singulier : s'il touche c'est qu'il est épais." 

Antoine Emaz, Lichen encore

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je pensais à la peinture. La matière dense me touche.

      Effacer
    2. M'accorderiez-vous cette dense?

      Effacer
    3. Dans les histoires qui se terminent bien. La fille dit à la fin. «Oui je le veux.»

      Effacer

Le silence est une option viable