Translate

samedi 28 mai 2016

Chang Yen-yuan (dynastie T'ang)

"En peinture, on doit éviter le souci d'accomplir un travail trop appliqué et trop fini dans le dessin des formes et la notation des couleurs, comme de trop étaler sa technique, la privant ainsi de secret et d'aura. C'est pourquoi il ne faut pas craindre l'inachevé, mais bien plutôt déplorer le trop-achevé. Du moment que l'on sait qu'une chose est achevé, quel besoin y a-t-il de l'achever ? Car l'inachevé ne signifie pas forcément l'inaccompli [...]"

François Cheng, Souffle-Esprit : Textes théoriques chinois sur l'art pictural

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Le silence est une option viable