Translate

mercredi 11 mai 2016

Nos absences


8 commentaires:

  1. Que c'est triste un banc vide !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Cela m'amène de la paix, au contraire. Mais oui, c'est synonyme visuel du mot absence.

      Effacer
  2. Très belle photo qui porte bien son nom

    RépondreEffacer
  3. Rhooo je suis un dingo des bancs, partout, dès que j'en vois un je me pose.. c'est tjs un appel, une invitation. On a le cul trop lourd pour se priver de le poser sur un banc.. publique ou anarchique, se poser, juste histoire de regarder le truc fou dans lequel on était qq minutes auparavant, et qu'on est pas sur d'y retourner.
    Je l'aime beaucoup ton banc. En plus y'a de la place que pour 2

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci Charlu. Les bancs c'est une invitation à discuter de la vie qui passe.

      Effacer
  4. Un autre magnifique noir et blanc, Mylène. Ce sont les tons de gris, parfaitement réussis, qui font en partie le succès de cette photo. Avec la composition, ça donne un ensemble à la fois invitant et, ma foi, reposant ! :-)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci Roger. Je suis souvent dans le contraste car j'aime ce choix mais un bon équilibre de gris quand la photo le demande, c'est un beau défi aussi.

      Effacer

Le silence est une option viable