Translate

lundi 6 avril 2015

Elle n'est pas la vie

Il y a toujours du personnel dans l'écriture, même la plus détachée, apparemment. Pourtant, c'est dans le détachement qu'elle permet de la vie immédiate, des émotions spontanées, que je l'aime le plus. Je suis un homme de seconde main: je suis meilleure la deuxième fois, un peu usé, souligné, annoté, couverture déchirée, dos décoloré, page manquante. Neuf, je casse. J'aime le langage, la littérature, parce qu'elle n'est pas la vie. Si elle l'était, pourquoi écrire?

Lapin fou

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Le silence est une option viable