Translate

mardi 21 juin 2016

La fadeur

"La fadeur est un vaste épouvantail, bien ancré, dans le goût ou le dégoût. L'attention au rien, aux riens. Je la sens le plus souvent comme une condition seconde, ce qui reste après, un résidu, d'une expérience évanouie, disparue. Elle viendrait après, comme arrière-goût après le goût vacant." 

Lf

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Le silence est une option viable