Translate

samedi 3 janvier 2015

10236


4 commentaires:

  1. Bon, maintenant que je connais ton adresse, si j'ai besoin de quoi que ce soit, beurre, farine, sel, sucre, etc., je peux venir sonner?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Aucun problème Carl. Si je n'y suis pas, la personne qui te répondra se fera un plaisir de te donner ce que tu as besoin. J'en suis certaine.

      Effacer
  2. D'accord, je passe bientôt. Pour emprunter un peu de crème, de lait, peu importe. Et puis ce sera prétexte à jaser un peu. Comme il est bon d'avoir quelqu'un à qui se confier. Prendrais-tu un petit café? Comment a été ta journée? Raconte... Et puis d'une confidence à l'autre, on est encore là deux heures plus tard. Tu repasseras demain, dis? Tiens-moi au courant! Et puis tu me laisseras ce vieux manteau déchiré, je vais te le recoudre, sinon tu vas attraper froid. Et prends donc un petit pot de soupe que j'ai fait, pour demain, elle va bien te réchauffer. Salut, c'est moi... Non, rien, je voulais juste voir que tu étais bien rentrée. Allez, je te laisse, dors bien... Je passe cette semaine calfeutrer tes fenêtres pour l'hiver, tu auras moins froid, ne t'inquiète pas...
    C'est un véritable baume, de savoir que quelqu'un est là, quelqu'un pour qui on compte. Et moi, Mimi, j'ai cette chance... Cette chance de t'avoir retrouvée...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il faut beaucoup d'amour en soi pour écrire ce que tu viens d'écrire. Il faut beaucoup d'amour pour en donner. Ce mot m'a fait du bien Carl. Merci.

      Effacer

Le silence est une option viable