Translate

jeudi 15 janvier 2015

De la tête aux pieds


5 commentaires:

  1. Vague souvenir de m'être arrêté devant cette vitrine, et d'avoir pensé que ça valait une photo.
    Je voudrais arpenter éternellement les rues (désertes) des villes, un doux soir d'octobre, et tout photographier du regard. En noir et blanc.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Près du Bistro L'Enchanteur, sur de Castelnault. Octobre c'est bien aussi quand il pleut et que l'asphalte brille comme de l'onyx. De l'hiver j'aime que le noir et blanc prend tout son sens mais je déteste avoir les doigts gelés.

      Effacer
  2. De la tête aux pieds il n'y a qu'un pas.

    RépondreEffacer

Le silence est une option viable