Translate

vendredi 19 juin 2015

Prunes violettes

Je lis noté sur un cahier à coté de moi, prunes violettes, bourse d'ecclésiastique, poire pour la guêpe, l'hydre mûrier, cerbère aux tiges de verre, n'a pas eu d'états d'âme quand il a vu la page blanche de mes cuisses, a griffonné douloureusement à l'encre violette des formules cabalistiques, se servant des grains de beauté comme autant de points sur ses i.

Véronique Tissot

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Le silence est une option viable