Translate

samedi 24 mai 2014

Les nouvelles cécités

«Si voir, c’est accéder par l’image du monde à la couleur de la vie, alors être privé d’image c’est mourir. Voir une image, ce n’est peut être pas ressusciter mais résister à tout ce qui nous anéanti. C’est bien la raison pour laquelle les dictateurs sont si soucieux de devenir les maîtres de la vision et les ennemis de l’image. Etre privé d’accès à l’image, c’est ne plus voir. Les spectacles nazi furent ainsi l’organisation de la cécité collective et ne sommes-nous pas inquiets aujourd’hui, lorsque les flux audio-visuels deviennent le marché le plus rentable dans l’organisation des nouvelles cécités.»

Marie Josée Mondzain

2 commentaires:

  1. Le pouvoir par le contrôle de l'image.
    Il faut être toujours plus vigilants.

    RépondreEffacer

Le silence est une option viable