Translate

samedi 7 juin 2014

Pourriez-vous définir le processus même de votre écriture?

«C'est un souffle, incorrigible, qui m'arrive plus ou moins une fois par semaine, puis disparaît pendant des mois. Une injonction très ancienne, la nécessité de se mettre là à écrire sans encore savoir quoi: l'écriture même témoigne de cette ignorance, de cette recherche du lieu d'ombre où s'amasse toute l'intégrité de l'expérience.»

Marguerite Duras, Entretiens avec Leopoldina Pallotta della Torre

2 commentaires:

  1. les mots viennent presque malgre soi briser le silence au moment meme ou on les ecrit,sans raison apparente

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est un souffle des tréfonds. Bienvenue dans mon antre, Valérie.

      Effacer

Le silence est une option viable