Translate

lundi 15 décembre 2014

La Méduse et l’hypersexualisation

« Dans la mythologie grecque, Méduse est une jeune mortelle dotée d’une grande beauté. Le dieu Poséidon s’en éprend et la séduit (la viole plutôt) dans un temple dédié à la déesse Athéna. Choquée, la déesse punit Méduse : elle transforme sa chevelure en serpents et donne à son regard le pouvoir de pétrifier tous ceux qui le croisent. Pourquoi faire l’analogie entre l’hypersexualisation et la Méduse? Méduse représente la jeune fille, la fillette d'aujourd’hui, « séduite » par des forces plus puissantes qu’elle, celles du marché, par exemple. Bien qu’elle ne détienne pas un réel pouvoir de résistance, c’est elle qui encoure les représailles. Son châtiment l’empêche d’entrer en contact avec l’Autre. De plus, Méduse finit par être complètement piégée. En effet, le héros Persée la décapite et utilise sa tête monstrueuse pour vaincre ses ennemis et donc, pour servir ses propres fins de pouvoir. »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Le silence est une option viable