Translate

dimanche 21 décembre 2014

L'Atelier


6 commentaires:

  1. Réponses
    1. Mais non... «The Grinch» s'est mit à la peinture.

      Effacer
  2. Réponses
    1. Nah! Je rêvais devant cette drôle de maison en débâcle en me demandant ce que les proprios pouvaient bien y faire et j'ai pas imaginé plus loin. Un vrai atelier à moi... le rêve.

      Effacer
    2. J'aime bien aussi...un refuge...

      Effacer
  3. Belle image.
    Ça porte à imaginer ces "galeries vitrées" (ma mère disait aussi "un tambour").
    J'aime l'accoustique de ces lieux. Un fou du village, mis là en pénitence, qui gémit en regardant la neige. La visite qui arrive, qui secoue ses bottes... exclamations de bienvenues, qui résonnent jusque dans la maison. Et surtout, le silence clos qu'on peut y vivre. Le silence quand on y est vraiment, sans raison, seul, dans ce drôle d'inconfort de l'existence. Cette résonance particulière du sang dans les tempes.

    RépondreEffacer

Le silence est une option viable