Translate

mercredi 26 novembre 2014

Zèbre


2 commentaires:

  1. Hé ! Hé ! On retrouve un peu le style de tes toiles : un espace partagé, des griffures qui esquissent des formes improbables… du grand art, madame !
    De plus, ce ciel sombre n'annonce rien de joyeux !!!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci Mystère Michards... l'énergie de la peinture reviens lentement. J'arrête rarement aussi longtemps. Le ciel mondial est bas.

      Effacer

Le silence est une option viable